Arménie

Depuis 2001, nous travaillons pour permettre aux enfants présentant un trouble du développement ou un handicap d’avoir accès à une prise en charge médico-psychosociale via le renforcement du système éducatif local et des programmes de formation à destination des professionnels arméniens de l’enfance et de l’adolescence.

Sur le terrain, Douleurs Sans Frontières (DSF) poursuit ses activités d’accompagnement, de formation et de sensibilisation en collaboration avec les institutions locales, notamment à Vanadzor, dans la région de Lori.

  • Accompagnement des parents et des professionnels de l’éducation et de la santé de l’enfant/adolescent
  • Sensibilisation autour de la prise en charge médico-psychosociale et de l’éducation inclusive
  • Prise en charge des enfants présentant un trouble du développement ou un handicap
  • Intégration de matériels technologiques pour faciliter l’apprentissage et l’accompagnement des enfants porteurs de handicap ou présentant un trouble du développement

Le bon développement de l’enfant et l’accompagnement de son entourage sont au coeur de la mission de DSF en Arménie.

Source de la carte : Universalis

La République d’Arménie est devenue indépendante le 21 septembre 1991, suite à la chute de l’URSS. Située dans la région montagneuse du Caucase entre l’Asie et l’Europe, a capitale est Erevan. Sa population est estimée à environ 2 924 000 d’habitants, en 2022.

Ayant pour objectif de renforcer l’accès et la qualité de son système éducatif afin de lutter contre l’absentéisme et la déscolarisation de nombreux enfants en difficulté dans le milieu scolaire dit « classique », l’Arménie a décidé d’orienter ses actions vers la mise en place de structures scolaires inclusives. 

En 2020, la situation économique et humanitaire de l’Arménie s’est fortement dégradée suite à l’épidémie de COVID-19 et au conflit dans le Haut-Karabagh. Les besoins en terme de prise en charge des enfants sur le volet médico-psychosocial se sont accrus.

Par ailleurs,  la formation du personnel éducatif ainsi que l’intégration d’équipe spécialisée composée de psychologue, orthophoniste, éducateur spécialisé, assistant social, s’est développée afin de répondre aux besoins des structures d’accueil des enfants. Cette volonté d’intégration des enfants présentant un retard de développement a permis aussi de mettre en avant les besoins de formation concernant certains troubles tels que sur l’autisme et sa prise en charge.

  • Entre 2004 et 2012, DSF a développé des programmes de protection maternelle et infantile pour le dépistage précoce d’enfants porteurs de handicaps. L’association a animé des groupes de parole pour femmes enceintes et jeunes mamans. Une structure de socialisation précoce combinée avec des outils de dépistage et de prévention a été mise en place.
  • Douleurs Sans Frontières organise également, depuis plusieurs années, des formations à l’animation de groupes de psychomotricité et de contes dans diverses structures (au sein des orphelinats, des écoles spécialisées, inclusives ou non et des jardins d’enfants).
  • Mairie de Bagneux
  • Mairie de Vanadzor

Nos activités

Accueil et prise en charge des parents et des enfants

Au sein du "Petit Lapin"

Situé à Vanadzor, le "Petit Lapin" est une structure d'accueil des parents avec leurs enfants de 0 à 4 ans, mise en place par DSF pour permettre aux parents de mieux comprendre le développement et le comportement de leurs enfants.

Formation et soutien aux jardins d'enfants partenaires

DSF accompagne et soutient plusieurs jardins d'enfants (N°19, N°24, N°30 et N°35). L'association pourvoit des formations pour les éducateurs spécialisés et les psychologues locaux. Elle anime également des groupes de conte et éveil tout au long de l'année, selon les besoins.

Mise en place ou aménagement de classe inclusive

Au sein du jardin d'enfant N°35

En 2018, DSF a aidé à l'aménagement d'une classe inclusive pour le jardin d'enfant N°35. L'objectif est de permettre aux enfants porteurs de handicap ou présentant des troubles de développement inscrits d'être intégré dans une classe avec un dispositif favorable à leur bon développement.

Visite à domicile

Depuis 2020, DSF organise des visites à domicile pour les familles composées d'enfants avec des troubles sévères du développement et pour les familles de réfugiés en souffrance, suite à la guerre du Haut-Karabagh.

2021 en quelques chiffres

0
de budget pour la mission
0
enfants en situation de handicap identifiés
0
personnes formées dont des professionnels locaux
0
adultes et enfants réfugiés accompagnés
0
enfants accueillis dans les jardins d'enfants partenaires
0
visites à domicile effectuées
0
enfants (0-4 ans) et leurs accompagnants accueillis
0
appels téléphoniques effectués avec les réfugiés retournés à Arthsak

Des news du terrain

JANVIER 2021

La ville de Bagneux a accordé une aide exceptionnelle de 5 000 € à Douleurs Sans Frontières en soutien à notre mission en Arménie.

MAI 2021

  • Le groupe inclusif en dehors des jardins d’enfants mis en place depuis janvier 2021 se poursuit. En effet, les enfants porteurs de handicaps les plus lourds ne peuvent pas retourner à l’école faute de personnel pouvant s’occuper d’eux.
  • Les activités du groupe d’accueil parents-enfants se poursuivent dans le nouveau local que l’association loue depuis quelques semaines. Ainsi, DSF peut continuer à recevoir les familles dans un environnement adéquat malgré l’adaptation des activités du Petit Lapin selon les contraintes sanitaires en lien avec la COVID-19.

Soutien aux familles et accompagnement des professionnels des jardins d’enfants

En raison des difficultés liées à l’augmentation quotidienne du nombre de cas de COVID-19, et de la guerre avec l’Azerbaïdjan, les réfugiés ainsi que la population locale ont besoin d’un soutien psychologique. L’équipe de DSF en Arménie continue donc de soutenir les familles de Vanadzor en ce sens :

  • le travail avec les enfants nécessitant une prise en charge dans le cadre de l’éducation inclusive
  • la formation pour les professionnels de l’éducation locaux au sein du lieu de socialisation « Le Petit Lapin »
  • le travail avec les enfants et les professionnels des jardins d’enfants de Vanadzor

SEPTEMBRE 2021

2 conférences de 3 heures chacune, retransmises par Zoom et animées par Isabelle Tanet-Mory, ont été organisées par la Préfecture de la région de Lori, en direction de tous les personnels de jardins d’enfants et des écoles élémentaires de Vanadzor.

Sur invitation du Centre Arevamanuk, une autre conférence a été organisée pour les psychologues, les orthophonistes et les éducateurs de Gyumri. 

Plus de 150 personnes y ont assisté en présentiel et à distance. Les thèmes abordés sont :

  • les particularités cognitives et sensorielles des enfants porteurs de trouble du neurodéveloppement
  • la présentation du dispositif inclusif pilote (une salle spécifiquement aménagée) et du travail qui y est effectué