L’Education Inclusive Kézako ?

 

DÉFINITION :

L’éducation inclusive cherche à accroître la participation en visant l’intégration sociale des personnes handicapés. Il s’agit d’un processus qui répond aux besoins individuels des personnes marginalisées et en situation de vulnérabilité en encourageant l’apprentissage. L’éducation inclusive prend en compte les différents besoins individuels de l’enfant que ceux-ci soit physique, sociaux, intellectuelles ou émotionnels. Dans le cadre d’une dynamique relationnelle et au sein d’une communauté qui célèbre les différences, il s’agit de developper au mieux le potentiel de l’enfant.


La Convention internationale relative aux droits des
personnes handicapées des Nations Unies :

Cette convention pose les bases théoriques pour l’égalité des personnes en situation de handicap dans notre société. En ce qui concerne l’ éducation inclusive, l’article 24 constitue un plaidoyer pour l’inclusion des enfants en situation d’handicap dans le système éducatif.


Les huit objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) :

forment un plan approuvé par tous les pays du monde et par toutes les grandes institutions mondiales de développement. Il s’articule autour de 17 objectifs mondiaux pour le développement durable, le second étant « assurer l’éducation primaire pour tous ».
D’ici à 2030 il s’agirait, éliminer les inégalités entre les sexes dans le domaine de l’éducation en créant les environnements pour et assurer l’égalité d’accès des personnes vulnérables, y compris les personnes handicapées, les autochtones et les enfants en situation vulnérable, à tous les niveaux d’enseignement et de formation professionnelle.

Les Objectifs de l’Éducation Pour Tous (EPT) – UNESCO :

  • Développer la protection et l’éducation de la petite enfance
  • Rendre l’enseignement primaire obligatoire et gratuit pour tous 3.
  • Développer l’apprentissage et les savoir-faire auprès des jeunes et des adultes
  • Accroître de 50 % le taux d’alphabétisation des adultes
  • Atteindre la parité entre les sexes et l’égalité d’ici à 2005
  • Améliorer la qualité de l’éducation

1/3 des 77 millions d’enfants non scolarisés dans le monde sont handicapés

EN FRANCE

D’après le rapport sur l’Etat de l’école mené en 2016 par le ministère de l’Education, près de huit sur dix enfant en situation de handicap sont en milieu ordinaire (dans une école ou un établissement scolaire du second degré), et deux sur dix dans un établissement hospitalier ou médico-social.

Crée en 2010, les ULIS, (unités localisées pour l’inclusion scolaire, ex-UPI) est un dispositifs collectifs au sein d’un établissement du second degré avec trois objectifs :

• Permettre la consolidation de l’autonomie personnelle et sociale du jeune ;
• Développer les apprentissages sociaux, scolaires, l’acceptation des règles de vie scolaire et l’amélioration des capacités de communication, même lorsque leurs acquis sont très réduits
• Concrétiser à terme un projet d’insertion professionnelle concerté. L’ULIS accueille en petits effectifs des élèves en situation de handicap, généralement de 11 à 16 ans en collège et au-delà en lycée.

La ressemblance n’existe pas en soi : elle n’est qu’un cas particulier de la différence, celui où la différence tend vers zéro. Mais celle-ci ne s’annule jamais complètement » Claude LéviStrauss