1ère ONG oeuvrant contre la douleur

Créée en 1996 par des médecins responsables de structures hospitalières, Douleurs Sans Frontières (DSF) est une ONG française de solidarité internationale reconnue d’utilité publique depuis 2003 ayant pour mission principale la prise en charge de la douleur, de la souffrance et des symptômes de fin de vie (soins palliatifs).

DSF développe des projets afin de promouvoir, animer et développer des actions qui ont pour objet le diagnostic, le traitement et la prise en charge de la douleur et de la souffrance des populations vulnérables. DSF s’est attaché également à développer des programmes de prise en charge de la souffrance morale et psychologique des populations et tout particulièrement de celle des enfants.

 

 

La prise en charge de la Douleur et l’Action humanitaire

 

Par Alain Serrie

Si la prise en charge de la douleur est devenue pour les pays du Nord une priorité de santé, l’est-elle réellement dans des pays en voie de développement ou dans des pays meurtris par des conflits ou des catastrophes naturelles ?
Dans ces pays où tout est à faire ou à reconstruire, la prise en charge de la douleur peut ne pas apparaître comme une priorité de santé publique. Les réalités de terrain font, qu’il est plus urgent et important de prendre en charge les besoins vitaux ou de santé primaire : vaccination, alimentation, campagne d’information sur le sida, amputation, sanitation, création de puits pour l’eau… Cependant socialement et individuellement, la douleur peut être si invalidante qu’elle interdit ou empêche toutes activités artisanales, agricoles, et professionnelles pour celui qui souffre. La souffrance peut être si intense qu’elle laissera des cicatrices indélébiles. Elle devient une source d’exclusion supplémentaire dans des populations qui sont déjà en grande précarité.

En septembre 2008, l’OMS estimait qu’environ 80% de la population mondiale avait un accès nul ou insuffisant au traitement de douleurs modérées à sévères. Chaque année, 24,6 millions de personnes présentent un cancer, 7 millions en meurent. Plus de la moitié des patients concernés vivent dans des pays à faible et moyen revenus. En 2020, ces chiffres vont doubler et 70 % surviendront dans les pays émergents ou en voie de développement (PVD). 70 % souffrent de douleurs causées par leur maladie ou leur traitement. Alors que les pays en développement représentent plus de 80 % de la population mondiale, ils ne représentent que 6 % de la consommation mondiale de morphine (rapport de l’Organe Internationale de Contrôle des Stupéfiants OICS pour 2004).

Lire la suite

 

Les pays d’interventions de DSF: