Plus de 60% des habitants en Haïti privés de soins appropriés

 

image2993

L’organisation non gouvernementale Développement des actions de santé en Haïti (Dash) préconise un auto-financement du système sanitaire, comprenant la protection sociale pour les populations indigentes ainsi que le système d’assurance et de mutuelle de santé.

L’Etat apporte seulement 7% de fonds (donc très faible investissement de l’Etat dans le social) dans le système de santé, en 2016, en Haïti. Les ménages y contribuent à 29%. L’aide externe est de 64%, suivant les données officielles.

Plus de 60% des habitantes et habitants en Haïti sont privés de soins aprropriés, révèle le directeur général de l’Organisation non gouvernementale (Ong) Développement des actions de santé en Haïti (Dash), le Docteur Ronald Laroche au cours d’une intervention.

« Le système de santé haïtien connaît pas mal de difficultés. Seulement 5% est alloué à ce secteur dans le budget 2015-2016 »

( président de l’Association des hôpitaux privés d’Haïti )

Lire l’article en entier

Source : Alterpresse