L’aromathérapie : l’essence des plantes pour soulager la douleur

Qu’est-ce-que c’est ?
Inventée par un ingénieur-chimiste lyonnais, René-Maurice Gattefossé, en 1928, l’aromathérapie consiste à traiter des maladies grâce aux essences des plantes. En effet, les huiles essentielles sont obtenues par la distillation de la plante à la vapeur d’eau en alambic.
Les huiles essentielles ont un impact sur les micro-organismes pathogènes et sur notre métabolisme.

Divers modes d’utilisation :
Elles peuvent être utilisées par voie orale, rectale, cutanée ou respiratoire.
La voie orale est la méthode la plus utilisée. Elle se traduit par des préparations de type oléocapsules avec une base d’huile végétale.Par voie rectale, par la prise de suppositoires qui sont disponibles en pharmacie avec une prescription d’un médecin.
Par voie cutanée, l’huile se diffuse dans l’organisme à travers la peau. On peut associer ce mode d’administration à l’allopathie.
Elle peut être diffusée dans l’air par le biais d’un diffuseur, fumigation, inhalation ou lampe à brûler. Les principes actifs pénètrent au niveau des bronches et rejoignent la circulation sanguine.

Les bienfaits pour la douleur
L’aromathérapie fournit une aide précieuse pour réduire la douleur de manière naturelle. Des études réalisées aux États-Unis, en Angleterre et au Japon dans le but de mesurer l’efficacité de celles-ci montrent un impact favorable sur la perception de la douleur.

Plusieurs huiles sont recommandées pour réduire la douleur et l’inflammation. Par exemple, l’huile de lavande fine qui s’avère être utile pour les maux de tête. Elle est accessible pour les personnes de tout âge, dont les enfants et les personnes âgées.
L’huile de camomille romaine est recommandée pour réduire la douleur névralgique, sciatique, articulaire et musculaire.

 

Oops, cette page est en maintenance

JOURS
HEURES
Minutes
Secondes

Nous travaillons dur pour vous offrir un site de qualité !

Vous pouvez encore faire vos dons