Drogues : l’ONU s’inquiète du «fossé mondial de la douleur» (Libération)

Chaque année, l’Organe international de contrôle des stupéfiants (OICS ou INCB, son acronyme anglophone) dresse l’état des lieux de la drogue dans le monde. Le Thaïlandais Viroj Sumyai dirige cette agence des Nations unies installée à Vienne (Autriche), qui change de président tous les douze mois. La mission de l’OICS consiste à veiller au respect de la Convention unique sur les stupéfiants, votée par l’ONU en 1961 et en vigueur depuis 1964. Ce texte établit la liste des produits dont la production et le commerce sont illicites. La perspective de l’OICS est donc clairement prohibitionniste, même si son rapport 2017 dévoilé ce jeudi insiste sur la prévention et la prise en charge des personnes «souffrant de troubles liés à l’usage de la drogue». Il dresse aussi la carte mondiale des trafics et de la consommation.

Résumé de l’article disponible sur le site de Libération : http://www.liberation.fr/planete/2018/03/01/drogues-l-onu-s-inquiete-du-fosse-mondial-de-la-douleur_1633183

Oops, cette page est en maintenance

JOURS
HEURES
Minutes
Secondes

Nous travaillons dur pour vous offrir un site de qualité !

Vous pouvez encore faire vos dons