L’hépatite c’est quoi ?

L'hépatite, c'est quoi ?

C’est une inflammation du foie. Cette maladie peut évoluer spontanément vers la guérison ou progresser vers la fibrose (cicatrisation), la cirrhose ou le cancer du foie. Les virus de l’hépatite sont la cause la plus courante dans le monde d’hépatite, mais d’autres infections, des substances toxiques (comme l’alcool ou certaines drogues) et des maladies auto-immunes peuvent aussi en être à l’origine.
Il existe cinq types de virus de l’hépatite (désignés par les lettres A, B, C, D et E). Les virus des types B et C, en particulier, entraînent une hépatite chronique chez des centaines de millions de personnes et sont la cause la plus courante de cirrhose et de cancer du foie.

FOCUS SUR L’HEPATITE B
L’hépatite B est une maladie du foie qui est due à un virus à ADN de la famille des Hépadnavirus. A l’instar du SIDA, l’hépatite B est considérée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) comme un problème majeur de santé publique. Dans le monde, environ 257 millions de personnes seraient atteints d’une infection chronique et cette dernière entraînerait environ 780 000 morts par an. En France, 3,2 millions de personnes auraient été en contact avec le virus de l’hépatite B (VHB) et plus de 280 000 auraient une forme chronique de l’infection.
Transmission
Ce virus peut se transmettre par le sang, le sperme et les sécrétions vaginales. Il y a donc un risque en cas de :
– Rapports sexuels non protégés
– Piqûre avec des seringues contaminées
– Transmission de la personne contaminée à son entourage proche par l’intermédiaire de plaie ou d’objets de toilettes coupants ou piquants (coupe-ongle, rasoirs etc. par exemple)
– De mère à enfant, pendant l’accouchement ou pendant l’allaitement si la prévention de l’infection chez les nouveau-nés par vaccination n’a pas été faite

* cirrhose : La cirrhose est une maladie caractérisée par un remplacement progressif des tissus sains du foie par des nodules et du tissu fibreux (fibrose) qui altèrent peu à peu la fonction hépatique. C’est une maladie grave et évolutive. Elle peut être une complication de l’hépatite.

Le traitement
Un traitement va être utile uniquement si le virus B est actif chez les personnes qui sont infectées. En effet chez de nombreuses personnes le virus est peu actif et ne donnera jamais de complication. Il est essentiel que toute personne infectée par le VHB soit régulièrement suivie sur le plan médical.

La prévention
La vaccination est le moyen de prévention le plus efficace vis-à-vis des hépatites B aigües ou chroniques. Il est donc recommandé de faire vacciner les enfants lorsqu’ils sont petits afin de les protéger quand ils rencontreront le virus plus tard.
Compte tenu des modes de transmission de l’hépatite B, il faut adopter un bon comportement de prévention tel que :
– Utiliser des préservatifs lors des relations sexuelles pour protéger le(la) partenaire non immunisé(e),
– Ne pas partager d’objets d’hygiène (brosse à dents, rasoirs, coupe-ongles, etc.)
– Ne pas partager de matériel d’injection (seringue, aiguille, coton, cuillère, etc.)
– La réalisation d’un tatouage ou d’un piercing ne doit se faire qu’avec du matériel à usage unique ou stérile