La santé des enfants

La santé des enfants : une situation alarmante

La santé est une importance vitale pour tout être humain. Être en mauvaise santé nuit à l’épanouissement et ne permet pas de profiter pleinement de sa vie. “Pour les enfants, le droit à la santé est vital, car ils sont des êtres vulnérables, plus exposés aux maladies et aux complications de santé”. Les familles pauvres et défavorisées sont le plus concernées car le fait qu’un enfant ait moins de chances de survivre ou d’être en bonne santé en raison de circonstances liées à sa naissance, constitue une injustice flagrante et une violation de ses droits.

La situation des enfants dans le monde

Les inégalités mettent en péril la vie de millions d’enfants et constituent une menace pour l’avenir de la planète.

Parmi les personnes qui vivent avec moins de 1,90 dollar américain par jour dans le monde, près de la moitié sont des enfants.

Leurs familles rencontrent des difficultés pour avoir accès aux soins de santé primaire et à la nutrition nécessaire pour leur donner un bon début dans la vie. Ces privations laissent des séquelles tenaces : Par exemple, en 2014, près de 160 millions d’enfants étaient rachitiques.

Des chiffres alarmants

Les enfants les plus pauvres sont 1,9 fois plus susceptibles de décéder avant l’âge de 5 ans.

Il y a beaucoup de disparités entre les ménages les plus riche et le plus pauvre. Elles ont de graves conséquences. La combinaison de la démographie (les ménages plus pauvres ont plus d’enfants) et de l’inégalité des chances de survie (les enfants des ménages pauvres connaissent des taux de mortalité plus élevés) signifie que les enfants les plus pauvres représentent la plus grosse part des décès d’enfants.

Action de DSF

À Madagascar, les équipes de Douleurs Sans Frontières prennent en charge les enfants par le bais de consultation dans les hôpitaux.

En Arménie, DSF accompagne les professionnels par l’apprentissage d’outils favorisant le développement de l’enfant avec la création de contes pédagogiques et d’activités de psychomotricité. Ces outils sont ensuite adaptés pour les enfants présentant certains troubles. Puis les équipes accompagnent plus particulièrement les classes inclusives qui demandent une organisation et un savoir-faire plus spécifique.

 DSF a également mis en place un guide pédiatrique qui délivre des recommandations pour mesurer, prévenir et traiter la douleur chez l’enfant. Les recommandations qu’il contient s’appuient sur l’expérience des auteurs, membres de Douleurs Sans Frontières ayant effectué une mission de formation pour les médecins et les infirmiers au Burkina Faso.

Source : OMS/UNICEF/Humanium