• 2 rue Ambroise Paré, 75010 Paris
  • +(33) 01 48 78 38 42
  • Lun-ven :  9h00-18h00  
  • dsf.france@douleurs.org

La République de Madagascar est située sur l’île de Madagascar, dans l’océan indien, séparée de l’Afrique par le canal de Mozambique. C’est la 5e plus grande île au monde avec 587 014 km2 et un peu plus de 27 millions habitants.

Ancien protectorat français, la république malgache a obtenu son indépendance en 1960. Depuis, la république est caractérisée par son instabilité politique, freinant son développement.

En 2019, l’Indice de développement humain de Madagascar demeure très faible, il est 162e place sur 188 pays. Les inégalités sociales sont très marquées. Plus de 80 % de la population vivent en dessous du seuil de pauvreté avec seulement 2 $ par jour.

D’après la banque mondiale, l’impact de la pandémie de COVID-19 a entraîné une récession en 2020 comparable à celle causée par la crise politique de 2009. Près de 1,4 million de personnes ont basculé dans l’extrême pauvreté en 2020 en raison la perte d’emplois dus aux pertes de revenue dans les secteurs clés ainsi que du aux mesures mesures de confinement dans les grandes villes.

Les indicateurs d’évaluation de l’état de santé de la population mettent en évidence une grande précarité. La pauvreté, l’insécurité alimentaire, l’accès difficile à l’eau potable et les épidémies compromettent l’accès aux soins pour la population, spécialement la population vivant dans les zones les plus reculées du pays (80 % de population vivent en zones rurales).

De plus, l’île est malheureusement fortement exposée aux catastrophes naturelles (tempêtes tropicales, sécheresses…) et, au-delà des nombreux décès à déplorer, ces événements contribuent grandement à l’appauvrissement de la population par les destructions qu’ils entraînent.

Les acteurs de santé sont régulièrement réquisitionnés pour endiguer les épidémies et pour répondre aux urgences. Le traitement de la douleur n’est souvent pas priorité, il y a une d’absence de structures spécialisées de prise en charge de la douleur au sein du système de soins malgaches. Or, l’impact sanitaire et social de l’absence de traitement de la douleur à des conséquences considérables sur les populations les plus vulnérables. C’est pour cela que Douleurs Sans frontières mène depuis 2009 des actions prioritaires de sensibilisations et de formations des professionnels de santé aux problématiques liés à la douleur.

 

DSF Madagascar en quelques chiffres

  En 2019 :

    • 124 985 € de budget
    • 724 bénéficiaires dont 53 % sont des femmes
    • 298 enfants pris en charge soit 41 % des bénéficiaires
    • 1530 consultations menées
    • 13 formations dispensées

  En 2018 :

    • 234 202 € de budget
    • 835 patients bénéficiaires pris en charge
    • 276 enfants pris en charge dans les bénéficiaires
    • 1562 consultations
    • 46 formations dispensées
    • 57 personnes sensibilisées