• 2 rue Ambroise Paré, 75010 Paris
  • +(33) 01 48 78 38 42
  • Lun-ven :  9h00-18h00  
  • dsf.france@douleurs.org

La France compte aujourd’hui environ 67 millions d’habitants. Malgré un système de santé solide qui s’appuie sur plusieurs structures spécialisées (ambulatoires, hospitaliers et médico-sociales), la prise en charge de la douleur, son diagnostic et son traitement restent des domaines médicaux encore insuffisamment connus de la population.

La douleur a longtemps été négligée en France, mais depuis 1998 plusieurs plans douleur ont été mis en place par les gouvernements afin de répondre aux besoins des souffrants. Grâce à une loi publiée le 4 mars 2002, le droit soulagement de la douleur a été consacré comme droit fondamental. Inscrit dans le code de la santé publique, il est précisé que : « Toute personne a le droit de recevoir des soins visant à soulager sa douleur ».

D’après le ministère de la Santé, la douleur chronique est un enjeu de société en France. Elle concerne plus de 20 % de la population soit près de 12 millions de Français. En 2019, seulement, 3 % des patients douloureux chroniques sont pris en charge dans les structures spécialisées. Or, elle est souvent invalidante et peut limiter l’autonomie voire rendre impossible la participation sociale. De plus, pour les personnes âgées, la douleur peut compromettre le maintien à domicile. Enfin, les aidants sont souvent désemparés dans leur démarche d’accompagnement.

C’est pour cela que Douleurs Sans Frontière soutient les initiatives du gouvernement en matière de lutte contre la douleur, en mettant en place des projets de sensibilisation sur les douleurs chroniques, via la médiation d’une pièce de théâtre forum (également appelée théâtre débat).

DSF France en quelques chiffres

  En 2019 :

    • 29 933 euros de budget
    • 6 représentations théâtrales, soit 723 personnes sensibilisées en milieu rural et urbain
    • 6 médecins spécialisés « douleur » ont participé aux événements
    • 7 articles de presse et 3 interviews ont relayé l’initiative

  En 2018 :

    • 68 655 euros de budget
    • 13 représentations théâtrales, soit 1247 personnes sensibilisées
    • 10 consultations douleur locales présentes, représentées par les médecins chef de service
    • 10 articles presse, 3 interviews radio