• 2 rue Ambroise Paré, 75010 Paris
  • +(33) 01 48 78 38 42
  • Lun-ven :  9h00-18h00  
  • dsf.france@douleurs.org

La république d’Arménie a été fondé suite à la chute de l’URSS le 23 septembre 1991. Elle est située dans la région montagneuse du Caucase, entre l’Asie et l’Europe. Elle compte de nos jours un peu plus de 3 millions d’habitants.

 

Résultat de recherche d'images pour

Le pays a pour objectif de renforcer l’accès et la qualité de son système éducatif afin de lutter contre l’absentéisme et la déscolarisation de nombreux enfants en difficulté dans le milieu scolaire dit « classique ». Pour cela, en 2017, l’Arménie a décidé de faire en sorte que toutes les structures scolaires arméniennes soient progressivement inclusives.

Ainsi, la formation du personnel éducatif ainsi que l’intégration d’équipe spécialisée composée de psychologue, orthophoniste, éducateur spécialisé, assistant social, c’est développé afin de répondre au besoin des structures d’accueil des enfants. Cette volonté d’intégration des enfants présentant un retard de développement a permis aussi mettre en avant les besoins de formation concernant certains troubles tels que sur l’autisme et sa prise en charge.

DSF et Neréni (ONG locale partenaire) qui interviennent ensemble depuis 2001 en Arménie, ont effectué depuis 2017, un certain nombre d’interventions répondant au besoin de formation spécifique et au besoin d’accompagnement enfants comportant des retards de développement.

En 2019, l’Arménie connaissait une dynamique économique extrêmement positive, portée par le gouvernement réformateur né de la « révolution de velours » d’avril 2018. Malgré, cela 30 % des Arméniens vivaient en dessous du seuil de pauvreté et 18 % de la population active était sans emploi.

En 2020, la situation économique et humanitaire de l’Arménie c’est fortement dégradé suite à l’épidémie de COVID-19 et au conflit au Haut-Karabakh, aggravant le problème de la pauvreté et par conséquent de la prise en charge des enfants entraînant de nouveau besoin.

DSF Arménie en quelques chiffres

  En 2019 :

    • 21 335 € de budget
    • 91 séances réalisées au Petit Lapin
    • 390 enfants accueillis
    • 40 professionnels formés

  En 2018 :

    • 21 146 € de budget
    • 98 séances réalisées au Petit Lapin
    • 219 enfants accueillis
    • 40 professionnels formés
    • 303 enfants bénéficiaires
    • 2 classes inclusives
    • 28 enfants au total