• 2 rue Ambroise Paré, 75010 Paris
  • +(33) 01 48 78 38 42
  • Lun-ven :  9h00-18h00  
  • dsf.france@douleurs.org

Appui hospitalier

DSF travaille en collaboration avec trois hôpitaux publics de Phnom Penh : l’hôpital Calmette, l’hôpital khméro-soviétique et l’hôpital Kossamak. Les hôpitaux constituent le point de départ du continuum de soin : ils sont une voie privilégiée d’inclusion des patients dans le programme de DSF. DSF apporte un soutien aux hôpitaux par l’identification précoce des patients nécessitant des soins palliatifs.

C’est près de 390 patients qui ont bénéficié de soins de support et de soins palliatifs et plus de 410 avis médicaux ont été donnés. Le système et les structures de santé au Cambodge bénéficient d’une meilleure prise en charge de la douleur et des soins palliatifs ainsi qu’un meilleur approvisionnement en médicaments essentiels et en morphiniques.

Formation professionnelle et continue

DSF mène des activités de formation afin de développer les connaissances théoriques des soignants et leur permettre de les accompagner dans la mise en pratique des soins palliatifs. Ainsi DSF travaille en appui à l’université de médecine via la conception des modules de formation en soins palliatifs, éthique et prise en charge de la douleur pour les étudiants de 4ème et 6ème année.

Réseaux de soins à domicile

Les actions développées au cours de l’année 2017 ont permis de renforcer le réseau de soins à domicile et de décentraliser les actions de DSF vers les provinces. Les visites en province sont devenues régulières à partir de Mai 2017.

L’équipe mobile de DSF se rend maintenant en province deux fois par mois. 

Durant ces interventions, 318 patients atteints de cancer et en fin de vie ont été suivis médicalement et ont bénéficié d’un traitement palliatif dont 272 nouveaux. Les patients voient leur douleur atténuée, ont accès aux soins palliatifs, ce qui contribue à une fin de vie meilleure.