• 2 rue Ambroise Paré, 75010 Paris
  • +(33) 01 48 78 38 42
  • Lun-ven :  9h00-18h00  
  • dsf.france@douleurs.org

Nos activités mises en place s’établissent sur 3 axes : la sensibilisation, la formation et l’utilisation d’outils pédagogiques spécifiques. DSF accompagne les professionnels par l’apprentissage d’outils favorisant le développement de l’enfant avec la création de contes pédagogiques et d’activités de psychomotricité.

Accueil et prise en charge des parents et des enfants (Structure Petit Lapin)

La structure le « Petit Lapin », située à Vanadzor, est un espace d’accueil des parents avec leurs enfants de 0 à 4 ans.

DSF a mis en place ce dispositif en s’inspirant des principes de « la maison Verte » créée par la psychanalyste Françoise DOLTO. Les accueillantes sont disponibles pour écouter et répondre aux interrogations et inquiétudes des parents concernant le développement et le comportement de leur enfant.

C’est également un lieu de repérage précoce d’enfants ayant des difficultés (comme le déficit de l’attention, l’hyperactivité ou encore des troubles du spectre autistique). Il s’agit donc de prévenir des troubles du développement et du relationnel. Plusieurs thèmes sont ainsi abordés comme le sommeil, l’alimentation, le rapport avec les autres enfants et les adultes.

En 2021, la structure sera ouverte 3 demi-journées par semaine, pendant deux heures. Ces séances seront suivies de discussions post-groupe réalisées par les accueillantes de DSF qui sont formées à ce dispositif, mais également au dépistage éventuel d’enfants porteurs de troubles. Il n’y a pas d’inscription préalable, seuls le prénom et l’âge sont demandés à l’arrivée de l’enfant.

Classe inclusive

Le jardin d’enfant N° 35, est devenu officiellement inclusif en septembre 2017. Durant, 2 ans des éducateurs spécialisés ont pu y être formé avec le soutien de DSF.

En 2018, cette structure a aménagé une classe inclusive avec l’aide de DSF. Des enfants porteurs de handicaps (déficience intellectuelle, Trouble du Spectre autistique, Trouble déficitaire de l’Attention) ont été inscrits dans la classe correspondant à sa date de naissance. L’objectif était de les intégrer au maximum dans les classes normales, en leur proposant un dispositif spécifique qui permet leur intégration harmonieuse dans l’école, favorise leurs apprentissages et réduit leurs troubles du comportement.

Cette salle a une triple utilisation :

    1. L’enfant peut y trouver refuge et apaisement en cas de crise d’angoisse ou de trouble du comportement important.
    2. Il peut y bénéficier d’une pédagogie adaptée à ses difficultés de compréhension et de communication.
    3. Des séquences de prise en charge groupale avec tous les enfants inclusifs sont mises en place, idéalement à raison d’une heure par jour, avec des médiations spécifiques pour développer les capacités psychomotrices, l’intériorisation des liens logiques, la communication, la compréhension de la narration et les capacités d’apprentissage.

Formation et soutien aux jardins d’enfants partenaires

Le jardin d’enfant N° 35, est devenu officiellement inclusif en septembre 2017. Durant, 2 ans des éducateurs spécialisés ont pu y être formés avec le soutien de DSF.

Dans les jardins d’enfants N° 24 et 30, notre équipe a soutenu l’animation des groupes conte et éveil dans ces deux jardins d’enfants chaque semaine. Une de nos psychologues animera une réunion de travail, de supervision de 2h avec l’équipe éducative, 1 fois par mois.

Toutes les activités conjointes de groupe dans les jardins d’enfants N° 19, 24 et 30 (fermeture des jardins d’enfants, mesures sanitaires…) ont été suspendues depuis le mois de mars 2019. Des échanges téléphoniques entre les psychologues de DSF, l’équipe des Jardins d’enfants et les mamans de certains de ces enfants ont eu lieu tout au long de ces 10 mois.

Visite à domicile

Depuis 2020, DSF organise des visites à domicile pour les familles d’enfants avec des troubles sévères du développement et pour les familles de réfugiés en souffrance suite à la guerre du Haut-Karabagh.

DSF Arménie en quelques chiffres

  En 2019 :

    • 21 335 € de budget
    • 91 séances réalisées au Petit Lapin
    • 390 enfants accueillis
    • 40 professionnels formés

  En 2018 :

    • 21 146 € de budget
    • 98 séances réalisées au Petit Lapin
    • 219 enfants accueillis
    • 40 professionnels formés
    • 303 enfants bénéficiaires
    • 2 classes inclusives
    • 28 enfants au total