NOTRE FONCTIONNEMENT

DSF développe des projets par la construction de partenariats avec les acteurs locaux aptes à assurer la pérennité des actions engagées et à prendre en compte les besoins et les attentes des populations les plus vulnérables (enfants, personnes en situation de handicap, populations en situation de précarité, d’exclusion sociale, etc.). Les actions s’inscrivent dans les stratégies nationales de santé des pays avec, comme pierre angulaire, le transfert de compétences.

Ainsi, la stratégie de DSF privilégie les actions à long terme par le renforcement des capacités et l’appui aux acteurs de santé institutionnels et de la société civile. Les approches choisies, tout en s’adaptant aux divers acteurs et contextes, visent le renforcement des espaces de coordination et de concertation entre acteurs, la prise en charge de la douleur ne pouvant être effective et pérenne sans dynamique collective.

Cette approche pluridisciplinaire contribue à développer des stratégies de santé centrées sur les patients, améliorant l’accès, la prise en charge et la qualité des soins.

Le siège social de DSF se situe dans les locaux de l’Hôpital Lariboisière, Assistance Publique – Hôpitaux de Paris, qui héberge gracieusement l’ONG. Le siège compte quatre salariés permanents, des stagiaires et des bénévoles pour la gestion et le suivi opérationnel des actions.

Les membres qui composent DSF sont responsables bénévolement d’un programme d’actions d’un des pays d’intervention de l’ONG. Ces dirigeants de l’association sont des professionnels de la santé (médecins, chirurgiens, pédopsychiatres, psychologues, infirmiers). Ces membres-bénévoles élisent un conseil d’administration lors des assemblées générales.

 

 

DSF fonctionne avec un réseau de professionnels de la santé, spécialisés dans la prise en charge de la douleur. Chaque programme est dirigé par un médecin ou un pharmacien expatrié ou national. Les équipes qui les composent comptent des volontaires de la solidarité internationale en mission de longue durée et des salariés nationaux issus des sciences humaines, sociales et de la santé pour la coordination des actions.

Les actions sont développées selon une approche pluri et transdisciplinaire mettant en synergie divers professionnels de la santé à savoir : médecins généralistes et spécialistes, infirmiers, pharmaciens, psychologues, psychomotriciens et également les professionnels et acteurs du secteur social (assistants sociaux, éducateurs, psychomotriciens,…)

Organigramme
Organigramme douleurs sans frontières

Les équipes sur le terrain comptent :

  • des volontaires indemnisés en mission de longue durée : de 6 à 12 mois.
  • des volontaires bénévoles en mission de courte durée : d’une durée de 15 jours pour des missions d’expertise de pointe dans le cadre de la formation et de l’appui technique aux différents programmes.
  • des salariés nationaux pour la coordination des actions.
  • Ces missions d’expatriés sont assurées par des professionnels de la santé expérimentés spécialisés dans le traitement de la douleur. Ils viennent renforcer une équipe en place constituée, formée préalablement à la prise en charge de la douleur , par des stages en France ou sur place, d’une durée de un an ou plus.

Pour chaque pays, trois missions d’évaluation annuelle sont réalisées systématiquement par les membres du Conseil d’Administration afin d’assurer le suivi des missions en cours. Chaque année, on compte une vingtaine de missions qui sont réalisées, ce qui représente 30 à 50 expatriés envoyés en mission par DSF. Les équipes sur le terrain comptent 10 volontaires en mission de longue durée et 91 salariés nationaux pour la coordination des actions.