Nos pays d’intervention

Dans un souci de pérennisation de ces actions, les projets mis en œuvre par DSF s’inscrivent dans les plans stratégiques de santé des pays d’intervention. La forte implication de toutes les parties prenantes est indispensable.

DSF a opté pour une stratégie de transfert de compétences par la construction de partenariats avec les acteurs locaux. Ces actions (adaptées aux acteurs et aux différents contextes) visent, à long terme, le renforcement des capacités et des espaces de coordination et de concertation entre les différents acteurs (acteurs de santé institutionnels et de la société civile), la prise en charge de la douleur ne pouvant être effective et pérenne sans dynamique collective.